FRANÇAIS





AVEC LE PERMISSION DE JAIR DOMINGUEZ


Je vis à l'Empordà depuis 20 ans, on peut pour ainsi dire que je suis de l'Empordà. Pour les plus jeunes, je suis de l'Empordà de souche, et pour les plus vieux, je suis un étranger de Barcelone, qui est venu corrompre la terre. Pour le reste de l Espagne, je suis un séparatiste Catalan. Et ils ont raison: je défendrai jusqu'à la mort, l'idée d'un Emporda indépendant. J'adore cette région. Je ne veux pas qu'elle change. Je suis un réactionnaire. Je le sais, inutile de me le dire.

L'Empordà est plein de fous et d'enfoirés. C'est vrai. Mais il n'y en a ni plus ni moins qu'ailleurs, ça aussi il faut le dire. Le problème c'est qu'à l'Empordà on le donne comme un fait établi que nous sommes tous fous, et on nous traite de manière différente. On a tellement répété à l'infini que la tramontane nous avait perturbé. Mais les gens de l'Empordà ont le syndrome de Stockholm avec la tramontane: nous sommes déjà submergés que maintenant nous l'aimons. Nous ne pourrions pas vivre sans elle. Tout simplement je crois, parce que nous aimons voir comment en pâtissent les étrangers.

Rien d 'étonnant que milliardaires et gens célèbres viennent y chercher refuge: ici, nous ne donnons importance à rien. Nous laissons que tout coule. C'est un genre de zen de l'Empordà qui s'accorde parfaitement à un boudisme des plus orthodoxes. Tu sais que tu es arrivé à l'Empordà parce que le coucher du soleil teinte le ciel de couleurs incroyables, et parce que personne ne semble y attacher beaucoup d'importance.

Je parle de couleurs et de ciel bien sûr. Je ne peux l'éviter. La lumière de l'Empordà est unique. Elle semble posséder son propre maître photographe. Il y a des soirs, je suppose à cause de mes racines de citadin, où je reste assis admirant le ciel tout simplement, incapable d'articuler un mot, comme un pathétique Stendhal planté ainsi, pendant que le monde continu de tourner inexorablement. Ce ciel incandescent de couleur rose. N'essayez pas de le photographier. Il n'existe pas de filtre Instagram qui supère la réalité.

L'Empordà est une terre de gens extraordinaires; comme son paysage et sa lumière qui sont uniques, ceux qui l habitent le sont aussi. Cette terre a mis au monde des personnages uniques, seul à la hauteur du décor qui les a vu naître, c'est pour cela que nous sommes fiers de la dénomination "Empordanès" une dénomination d'origine qui va au delà du concept de catalanité. L'Empordanès va à sa guise. Je suis arrivé à la conclusion que les gens de l'Empordà ne sont pas des personnes, mais des personnages. Protagonistes d'un roman épique qui s'écrit tous les jours, et dans lequel il ne se passe rien.

S' ils n'étaient pas timides, cette région serait remplie de génies. En fait, elle l'est. Mais ils restent tous chez eux, évitant le regard étranger, jouissant du calme autochtone de cette terre. Nous remercions Dieu. Ou qui que ce soit....

facebook

Follow by Email

Translate